Espèces et milieux

La Laiche des rives

Description

La Laiche des rives (Carex riparia Curtis), de la famille des Cypéracées, est une plante qui fait parti du groupe des Carex qui comporte près de 50 espèces se développant en milieu humide dans la région de la Franche-Comté. La détermination des espèces de ce groupe demande une attention particulière tant sont nombreuses celles qui se ressemblent au premier coup d’œil.

La Laiche des rives est une plante vivace, glabre, à tige triangulaire caractéristique de la plupart des laiches. La souche est rampante et forme des stolons. L’inflorescence est composée de plusieurs épis brun foncé, mâles et femelles étant séparés, et terminée par un épi mâle. Deux des critères permettant la détermination des laiches sont les utricules et les écailles. La Laiche des rives est composée d’utricules brillants, glabres, à nervures saillantes, terminés en bec plus ou moins bidenté, à dents écartées. Ils comportent chacun trois stigmates. L’écaille mâle est de couleur brun foncé, lancéolée et souvent aristée. La bractée inférieure est de taille au moins égale à celle de la tige.

 

Floraison/Fructification

La floraison s’effectue d’avril à juin et la fructification de juillet à août.

 

Biotope

Cette plante repose sur un sol humide et de préférence calcaire. On la trouve aussi bien dans des zones humides forestières que dans des zones plus ouvertes (marais, étang, prairies marécageuses). Elle apprécie aussi les bords de cours d’eau et les fossés.

 

Répartition

C’est une espèce commune qui est présente dans l’hémisphère Nord, de l’Amérique à l’Asie occidentale, en passant par l’Europe et l’Algérie.

Dans le Jura, la Laiche des rives est bien représentée dans les zones humides.

 

Mesures de protection

Cette laiche n’a aucun statut de protection particulier contrairement à d’autres espèces de ce genre comme la Laiche en touffe (Carex cespitosa), protégées en Franche-Comté.

 

Définitions :

Aristé : qui comporte une arête

Bractée : Partie de la plante qui se trouve à la base d’une fleur et qui ressemble généralement à une feuille

Ecaille : dans ce texte, fait référence à l’organe membraneux situé à proximité des fleurs du Carex

Glabre : sans poil

Inflorescence : mode de disposition des fleurs sur la tige d’une plante

Stigmate : zone de l’organe femelle qui reçoit le pollen

Stolons : tige rampante qui pousse des racines et qui produit de nouveaux individus

Utricule : terme employé pour désigner l’enveloppe membraneuse entourant l’ovaire chez le genre Carex

Vivace : qui peut vivre plusieurs années

 

Sources :

AESCHIMANN D. et BURDET H.M., 1994 : Flore de la Suisse. Le nouveau Binz, édition du Griffon Neuchâtel, 603 p.

FITTER R., FITTER A. ET FARRER A., 1991 : Guide des graminées, carex, joncs et fougères. Toutes les herbes d’Europe, édition delachaux et niestlé, coll. Les guides du naturaliste, 256 p.

 

http://www.tela-botanica.org/

Retour à la liste des espèces et milieux
Comité départemental zones humides du Jura
Pôle zones humides
© 2011-2019 Fédération Départementale des Chasseurs du Jura • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales
Accès membres
Identifiant

Mot de passe
Connexion
Ok
1