Espèces et milieux

L'Oeillet superbe

Description

L’Œillet superbe (Dianthus superbus L.), de la famille des Caryophyllacées, est une plante vivace, glabre, ramifiée. Ces feuilles sont longues et étroites. Il se reconnait facilement grâce à ses pétales roses, très étroits et découpés en longues lanières à leur extrémité. Il possède des écailles brièvement aristées situées à l’aisselle de chaque fleur. Les fleurs émettent un parfum.

 

 

 

Floraison

La floraison s’effectue de juin à septembre

 

Biotope

L’Œillet superbe peut être rencontré dans des prairies humides ainsi que dans des boisements clairs. Il trouve son optimum dans les milieux à pH basique.

 

Répartition

Si on peut le trouver dans le Centre et le Sud Ouest de la France, elle occupe essentiellement l’Est de la France (de l’Alsace au Dauphiné).

Dans le Jura, cette espèce se  localise dans les zones humides du plateau de Nozeroy et des communes entourant Saint-Laurent-en-Grandvaux (source : http://conservatoire-botanique-fc.org et inventaire CDZH).

Mesures de protection

L’espèce est protégée au niveau national (source : http://www.tela-botanica.org). La sous-espèce, Dianthus superbus subsp. sylvestris, est considérée en danger critique de disparition dans la Région Franche-Comté.

 

Définitions :

Aristé : qui comporte une arête

Glabre : sans poil

Vivace : qui peut vivre plusieurs années

 

Sources :

AESCHIMANN D. et BURDET H.M., 1994 : Flore de la Suisse. Le nouveau Binz, édition du Griffon Neuchâtel, 603 p.

BLAMEY M. et GREY-WILSON C., mai 2003 : La flore d’Europe occidentale. Plus de 2400 plantes décrites et illustrées en couleurs, édition Flammarion, 544 p.

 

http://www.tela-botanica.org/

http://conservatoire-botanique-fc.org/

Retour à la liste des espèces et milieux
Comité départemental zones humides du Jura
Pôle zones humides
© 2011-2019 Fédération Départementale des Chasseurs du Jura • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales
Accès membres
Identifiant

Mot de passe
Connexion
Ok
1