Espèces et milieux

La pédiculaire des bois

Description

C’est une plante bisannuelle* ou vivace assez basse (8 à 25 cm). Elle présente de nombreuses tiges dont la centrale est dressée.

Les feuilles sont pennatiséquées* à segments crénelés-dentés, les bractées* sont semblables aux feuilles mais légèrement plus petites.

Les fleurs roses ou rouges sont subsessiles en épis lâches. La lèvre supérieure de la corolle* est émoussée, légèrement courbée avec 2 dents près du sommet. Le calice* est glabre, renflé-tubuleux, incisé-denté et cilié aux bords.

 

Floraison

La floraison s’effectue d’avril à juillet

 

Biotope

La pédiculaire se rencontre dans les prés, bois et pâturages humides et également dans les marais et tourbières.

 

Répartition

On peut la trouver dans presque toute la France, à l’exception de la région méditerranéenne.

Dans le Jura, cette espèce a été observée principalement sur le premier et second plateau du Jura et la combe d’Ain. Quelques individus ont été contactés en plaine et sur le Haut-Jura. (source : http://conservatoire-botanique-fc.org et inventaire CDZH).

 

Mesures de protection

L’espèce est protégée au niveau régional (source : http://www.tela-botanica.org).

 

Définition :

Bisannuel : germant au printemps ou à l’automne, ne fleurissant et fructifiant que l’année suivante, puis détruit.

Bractées: feuille de la région florale, différant des autres feuilles par leur forme et souvent par leur couleur.

Calice : enveloppe florale externe formée de sépale ordinairement verte

Corolle : enveloppe florale interne constituée de pétales le plus souvent d’une autre couleur que le vert.

Pennatiséquée : se dit des feuilles ou d’organes foliacés dont les divisions sont disposées de chaque côté du pétiole comme les barbes d’un plume et que les découpures sont assez profondes et atteignent le rachis.

Vivace : qui peut vivre plusieurs années

 

Sources :

BLAMEY M. et GREY-WILSON C., mai 2003 : La flore d’Europe occidentale. Plus de 2400 plantes décrites et illustrées en couleurs, édition Flammarion, 544 p.

AESCGIMANN D. et BURDEY H.M. 1994, Flore de la suisse, le nouveau BINZ. Edition Griffon 603p.

http://www.tela-botanica.org/

http://conservatoire-botanique-fc.org/

Retour à la liste des espèces et milieux
Comité départemental zones humides du Jura
Pôle zones humides
© 2011-2019 Fédération Départementale des Chasseurs du Jura • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales
Accès membres
Identifiant

Mot de passe
Connexion
Ok
1