Les zones humides jurassiennes

Les étangs

Définition

Les étangs correspondent à une étendue d'eau naturelle ou artificielle, peu profonde (généralement moins de 3 m) et de surface relativement petite (jusqu'à quelques dizaines d'hectares), résultant de l'imperméabilité du sol. La principale particularité de ces plans d'eau est la possibilité de les vidanger et de les mettre en assec.

Ces milieux humides regroupent les étangs ainsi que les milieux associés (prairies humides, cariçaies, roselières, bois marécageux...) dont leur alimentation en eau dépend essentiellement de la nappe d'eau de l'étang.

 

Valeur et Rôle

Ces milieux ont de nombreuses fonctions notamment l'épuration des eaux grâce à leurs végétations (roselières, cariçaies...) qui piègent les nutriments et les sédiments. Ils participent également à la prévention contre les inondations en stockant les eaux de pluie. Ce sont des hauts lieux de reproduction pour les amphibiens et les oiseaux d'eau.

Ils possèdent également un patrimoine culturel et historique très original et présentent des valeurs socio-économiques non négligeables (pêche de loisir ou professionnelle, chasse, lieu touristique...).

 

Menaces 

Les principales menaces touchant ces milieux sont :

• la diminution de la diversité végétale par l'envahissement progressif du milieu par la forêt,

• l'atterrissement des zones humides annexes des étangs (roselières, cariçaies...),

• l'extension en bordure du plan d'eau des zones urbanisées, des zones de loisirs, etc...,

• les espèces invasives se développant fortement (Robinia pseudoacacia, Reynoutria japonica,...).

Retour à la liste des zones humides jurassiennes
Comité départemental zones humides du Jura
Pôle zones humides
© 2011-2019 Fédération Départementale des Chasseurs du Jura • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales
Accès membres
Identifiant

Mot de passe
Connexion
Ok
1