Les zones humides jurassiennes

Les zones humides artificielles

Définition

Ce sont des milieux d'eau douce créés artificiellement et indirectement suite à des activités anthropiques. Ces zones se sont formées lors de la réalisation de travaux tels que l'extraction de granulats, les travaux du génie civil, la création de canaux d'irrigation ou de drainage.

 

Valeur et Rôle

Ces milieux humides souvent très banals présentent parfois un intérêt en termes de patrimoine naturel et jouent des rôles plus ou moins limités dans l'environnement. Grâce à leur végétation (roselières,...), certains de ces sites peuvent piéger des quantités non négligeables de nutriments ou de matières en suspension participant ainsi à l'épuration des eaux. D'autres peuvent contribuer à la régulation des crues en stockant l'eau. Ces milieux (carrières, gravières...) possèdent parfois des cortèges de végétation et des espèces animales particulières et contribuent, pour certains, à une amélioration visuelle du paysage.

 

Menaces

N'étant plus attractives (baisse de productivité, gisement épuisé...), ces zones sont souvent laissées à l'abandon lors de la cessation de l'activité humaine (enfrichement, fermeture du milieu...).

Retour à la liste des zones humides jurassiennes
Comité départemental zones humides du Jura
Pôle zones humides
© 2011-2019 Fédération Départementale des Chasseurs du Jura • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales
Accès membres
Identifiant

Mot de passe
Connexion
Ok
1